4 enjeux passés au crible

En présence d’experts venus des villes de Bilbao, Londres, Amsterdam… nous examinerons les questions suivantes :

1 – « Living labs, living fables ? »
Le terme de living lab s’est progressivement imposé dans le vocabulaire du développement économique numérique, et recouvre aujourd’hui un sens très général de « territoire expérimentation » ou « test par les utilisateurs ».
Qu’en est-il exactement ?
Dispose-t-on d’exemples de living labs ayant permis la création puis la généralisation de services innovants ?
Combien coûte un living lab aux collectivités ?

2 – « Cheap et chic ?»

Certaines villes ou certains quartiers ont connu une croissance de l’économie numérique boostée par l’accès des entrepreneurs à des offres immobilières à coût réduit.
Après un témoignage des responsables du développement de East London (et son célèbre « Silicon Roundabout »), nous débattrons :

  • « Questions de pauvres » : comment faire de l’existence de quartiers délaissés un atout pour la bohème des startups digitales ?
  • « Questions de riches » : comment conserver l’attractivité initiale quand l’arrivée des majors tire les prix vers le haut ? Comment maintenir une harmonie de vie dans les quartiers, et un équilibre social qui ne laisse personne de côté ? Dans quelle mesure cette harmonie participe-t-elle de l’attractivité de nos quartiers ?

3 – « Que reste-t-il après les confettis ? »
De nombreuses villes et régions développent des événements pour promouvoir les usages du numérique, les projets publics, la création d’affaire et le rayonnement de leurs excellences locales.
Comment ces congrès, festivals ou rassemblements sont-ils conçus ?
De quelle manière contribuent-ils à la croissance économique de leurs acteurs internet ?

Des promoteurs venus de Paris (Futurs en Seine), Amsterdam (Pic nic), Gateshead (Thinking Digital) discuteront des retombées durables de leurs événements.

4 – « Faire venir les investisseurs, ouvrir les possibilités »
Les élus des villes soulèvent de façon récurrente la question de l’attraction des investisseurs et de la facilitation de la levée de fonds pour les entreprises.

  • Où porter l’effort ?
  • Sur l’amorçage ?
  • Sur la « prime » croissance ?
  • Comment éviter de singer des modèles qui ne sont pas transposables ?

Un tour d’horizon des principaux « shows à Startups » sera proposé par Vincent Pretet, du Cabinet Innovathlon.fr.

S’inscrire à La Grande Jonction (entrée gratuite, places limitées)

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s